L'équipe St Expédit s'est réunie le 17 septembre chez Mireille car un contretemps l'a empêchée d'aller à Cotignac, comme prévu. Tout le monde était là et nous avons longuement et sérieusement réfléchi sur Laudato Si. Nous avons pris la résolution de nous dire, à la prochaine rencontre, chaque fois où nous aurons manqué par négligence, à notre devoir de sauvegarde de la création (en espérant que cela nous incitera à bien nous conduire).

Mireille.

LAUDATO_SI_en_Chemin_de_Croix.docx E.D. St EXPEDIT 17 septembre 2015

Laudato Si… en 14 stations, comme un chemin de Croix… sera la base de nos réflexions !

I : Un crime contre la nature est un crime contre nous-mêmes et un péché contre Dieu.

II : La terre, notre maison est un immense dépotoir avec des paysages inondés d'ordures.

III : Nous prétendons substituer une beauté crée par nous , à une beauté irremplaçable et irrécupérable crée par Dieu.

IV : La Mer : cimetière sous-marin !

V : Lorsqu'on jette de la nourriture c'est comme si on vole la table du pauvre.

VI : Nous devons être des instruments de Dieu le Père pour que la terre réponde à son projet de paix, de beauté, de plénitude, par la protection des écosystèmes, en incluant tout le monde et sans nuire aux générations futures.

VII : L'humanité a déçu l'attente divine ! La dégradation environnementale met en cause les comportements de chacun de nous. Nous devons prendre en compte que chaque action, chaque décision personnelle, influe sur ce qui nous entoure.

VIII : Plus le cœur de la personne est vide, plus elle a besoin d'objets à acheter, à posséder et a consommer.



IX : Nous devons sauvegarder la création par de petites actions quotidiennes : éviter l'usage de matière plastique et de papier, trier les déchets, réduire la consommation d'eau, éteindre les lumières… Sauvegarder la Création est un acte d'amour qui exprime notre dignité et nous porte à une plus grande profondeur de vie.

X : Vivre la vocation de protecteurs de l'œuvre de Dieu n'est pas quelque-chose d'optionnel dans l'expérience chrétienne.

XI : Nous devons faire l'expérience d'une conversion, d'un changement du cœur en examinant nos vies pour reconnaitre de quelle façon nous offensons la création de Dieu par nos actions.

XII : Au sommet du mystère de l'Incarnation le Seigneur a voulu rejoindre notre intimité par l'Eucharistie, non d'en haut, mais de l'intérieur pour que nous puissions le rencontrer dans notre propre monde. XIII : Le Père est l'ultime source de tout. Le Fils le reflète. L'Esprit, intimement présent au cœur de l'univers suscite de nouveaux chemins. Lorsque nous contemplons avec admiration l'univers dans sa grandeur et sa beauté nous devons louer la Trinité toute entière.

XIV : Marie est Mère et Reine de toute la création; Joseph a pris soin de Marie et de Jésus. Nous pouvons demander de l'aide à Marie et à Joseph pour prendre soin de ce monde que Dieu nous a confié.

Marchons sur cette terre en cherchant Dieu… et

que décidons-nous de faire concrètement dès maintenant ?

…Notre louange :

Notre Dieu, Seigneur du ciel et de la terre, nous nous sommes réunis aujourd'hui, modeste église domestique pour te remercier. Bénis sois-tu !

Père de l'Univers, Tu es souverain de tout ce qui existe; nous sommes rassemblés aujourd'hui pour reconnaitre tes bienfaits. Bénis sois-tu !

Dieu sauveur, Tu as envoyé ton Fils relever l'homme déchu; nous nous sommes rassemblés aujourd'hui pour faire mémoire de sa résurrection. Bénis sois-tu !

Père du Fils unique, tu nous appelles à renaître en Lui; nous nous sommes rassemblés aujourd'hui pour Le remercier de nous avoir envoyé Ton Esprit de conseil, de sagesse, de force… Bénis sois-tu !

Nous levons nos mains vers Toi, pour te rendre grâce et pour te dire: Notre Père…

Marie, Mère de toute la création, pour nous aider à en prendre soin, nous te prions : Je te salue Marie…

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Prochaine réunion le 14 octobre chez Andrée.

Nous envisagerons de nous pencher sur la bulle du Pape : Bulla giubileo (sauf changement, si quelqu'un a une autre idée).

Le 18 Novembre nous serons chez Jean qui pense déjà à ce qu'il va nous concocter…